Accueil arrow Saint Paul de Vence : chapelle Saint Charles et Saint Claude
Accueil
Galerie
Illustrations
Oeuvres sur papier
Saint Paul de Vence : chapelle Saint Charles et Saint Claude
Contacts
Saint Paul de Vence : chapelle Saint Charles et Saint Claude
Notre-Dame de la Mer . Cagnes sur Mer
Saint Paul de Vence : chapelle Saint Charles et Saint Claude
Index de l'article
Saint Paul de Vence : chapelle Saint Charles et Saint Claude
Page 2






 
 
 

La chapelle Saint Charles Saint Claude décorée par Paul Conte

En gravissant le chemin de Sainte Claire, le promeneur arrivé à hauteur de la

chapelle Saint Charles – Saint Claude est invité à faire une halte pour contempler

notre beau village serti dans un écrin de murailles.

En effectuant récemment cette promenade, l’artiste peintre Paul Conte, sans échapper à cette

contemplation, fut enclin à porter un pieux regard sur ce sanctuaire en éprouvant un sentiment

charitable, celui d’y revenir pour apporter le concours de sa palette à sa rénovation. Il est donc

revenu avec tout un équipement, s’attelant à restaurer un tableau décoloré et à composer des

fresques murales, retraçant, dans une inspiration chrétienne, le parcours respectif des deux

saints patrons à travers leurs missions évangéliques au milieu de leurs fidèles.

Sur un pan de mur il a brossé une représentation de Saint Charles Borromée (1538-1584),

neveu de Pie IV qui fut archevêque de Milan, protecteur des pestiférés et joua un rôle majeur

dans la réforme pastorale de l’Église entreprise par le Concile de Trente.

Sur l’autre pan, il imagina Saint Claude dans ses fonctions d’archevêque de Besançon et

d’Abbé du Monastère de Condat dans le Jura, exercées au VIIe  siècle, époque demeurée

obscure.

L’artiste associa à ses évocations vivantes, suggestives, la présence discrète du Christ, de la

Vierge Marie, de Saint Luc et de Saint Paul.

C’est en 1695 que l’évêque de Vence, Mgr Cabannes de Viens consacra cette chapelle, laquelle

venait d’être édifiée sous la Co fondation de Charles Raymond et de Claude Barcillon dont les

prénoms ont motivé la double titularité attribuée au sanctuaire. Ces deux personnages qui

appartenaient à des familles de notables saint-paulois avaient constitué un capital en prévision

de l’entretien et de la desserte de leur chapelle, laquelle fera l’objet en 1699, 1715, 1722, 1729,

1760 et 1761 de visites épiscopales, les héritiers des fondateurs poursuivant les volontés de

ceux-ci.

Le 28 mars 1777 y fut célébré le mariage d’Antoine Raymond, maire, petit fils de Charles et

Manon Trastour. Ainsi, grâce au témoignage de foi de Paul Conte, conjugué à son talent, ce

sanctuaire, quelque peu oublié, a repris vie par la résurrection de son passé, comme le

souhaitait cet artiste qui entend « utiliser son pinceau comme le poète sa plume » ainsi que

l’ont révélé les thèmes de ses nombreuses œuvres picturales exposées en France et à l’étranger.

C’est à juste titre qu’il a pu se considérer comme un « éveilleur de mémoire ». Ainsi grâce à

Paul Conte, le patrimoine cultuel de notre cité s’est enrichi d’une belle œuvre artistique dont

nous le félicitons et remercions chaleureusement.


René Vialatte

 

Le dimanche 4 novembre, le Père André-Jacques Astre a inauguré cette chapelle à l’occasion

d’une messe en présence du Maire et des élus, de l’artiste Paul Conte, des riverains et de

nombreux amis. L’artiste a ensuite donné une conférence sur le thème : « "Le rôle du peintre,

en tant que faiseur d'images, dans notre société actuelle"






 
< Précédent   Suivant >
22-07-2017
© Thierry Schwartz, concepteur Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Motorisé par Joomla!.